Les céréales et en particulier le blé, le seigle, l’orge et l’avoine entrent dans la composition d’un très grand nombre d’aliments. Le régime sans gluten est donc très contraignant. Au-delà des produits évidemment proscrits comme la farine, le pain, les gâteaux, les pâtes, la semoule… nombre de produits, plus inattendus, contiennent du gluten.

Pour limiter au maximum les risques d’en consommer si vous êtes intolérant, voici les trois gestes à pratiquer au quotidien.

 

Consommer des aliments naturels et frais

Dans la mesure du possible privilégiez les aliments naturels comme les fruits et légumes, la viande et le poisson, à condition qu’ils soient frais et non transformés. La plupart des plats cuisinés contiennent de la farine comme liant pour les sauces.

 

Lire les étiquettes

Certains aliments inattendus peuvent contenir du gluten. Pour les repérer, il n’y a pas d’autre solution que de bien lire les étiquettes. Par exemple, les produits laitiers et les fromages ne contiennent en principe pas de gluten, à l’exception des fromages à tartiner, crèmes dessert et yaourts au chocolat, avec lesquels il faut rester vigilant. Il en va de même pour les friandises et bonbons, qu’il faut choisir 100 % fruits ou 100 % sucre.

 

Se référer au logo à l’épi barré

Mais le meilleur moyen de manger de tout sans avoir à examiner à la loupe les étiquettes est encore de choisir les produits porteurs du logo à l’épi barré. C’est la seule garantie d’un produit adapté au régime sans gluten strict. A l’instar des produits GlutaBye, il vous permet de plus de consommer une grande variété de produits habituellement proscrits (pains, biscuits, pâtes…) grâce à des recettes goûteuses spécialement élaborées pour les intolérants.